Le site archéologique et la ville de Paestum

Durant le V° siècle avant  J.C., les Lucans, peuple Italique de souche Sabellique, conquis la ville et lui donnèrent le nom de Paistom. En 273 avant  J.C. après que  la ville se soit alliée avec le perdant,  Pyrrhus, en guerre contre Rome au début du troisième siècle avant JC. Elle devient colonie romaine de droits sous le nom de Paestum.

La ville est toujours  restée sous la domination romaine, mais son déclin survint entre le quatrième et le septième siècle, probablement en raison de changements dans le drainage rendant la terre marécageuse mais aussi à cause d’épidémies de malaria en Europe. Après la destruction apportée par les Sarrasins au IXe siècle puis les Normands au XI° siècle, le site est abandonné au cours du Moyen Age, quand les habitants, s’éloignent pour fonder Capaccio.

Paestum possède d’importants monuments architectoniques grecs et romains. Particulièrement importants sont les trois grands temples, deux d’ordre dorique, le troisième dorique-ionique, constituant certains des meilleurs exemples de ces styles.

Le premier temple d’Héra, dite la  basilique (environ 540 av. J.C.), a été l’un des plus grands temples grecs construit en pierre. Le plus ancien des trois  porte les traces de son  archaïsme dans certaines particularités structurelles, comme dans le péristyle enneastile (9 colonnes) sur le côté court.
Le temple d’Athéna (env. 500 av. J.C.), anciennement connue sous le nom de temple de Cérès, est plus petit, mais plus équilibré dans les formes.
Le Temple  dit de Poséidon, en réalité, consacrée à Era, montre sa forme mature du temple de Zeus à Olympie.

Il faut aussi mentionner un petit amphithéâtre romain, lieu de rencontre des citoyens, les Comitium et autres bâtiments publics de la période romaine. Même les murs de la ville (4,75 km) sont bien conservés et vous pourrez reconnaître les phases constructives Lucanes  et Romaines. Les quatre portes principales sont romaines.

Paestum est également une station balnéaire avec une belle plage de sable, à 15 km de long, entouré d’une luxuriante forêt de pins et surplombant la mer Tyrrhénienne.

Comment y arriver:

En train: Prendre le  train delle  «Ferrovie dello Stato» vers  Paestum.

En voiture: Pompéi – Paestum  environ  50 min. Prendre l’Autoroute en direction de Salerne e continuer vers Reggio Calabria, sortir à  Eboli